Demande d’information de l’association de la D3 concernant l’emplacement des radars pédagogiques fix

Demande d’information de l’association de la D3 Harlière - Porte Estuaire concernant la sécurité routière, lors du rendez vous du vendredi 12 avril 2019, prévu pour déterminer l’emplacement des radars pédagogiques fixes. ● Nous souhaitons être informés ainsi que les services de la mairie de Campbon des conclusions de l’étude de bruit effectuée à la demande du département fin 2018. ● Avant le carrefour de Saint-Michel dans le sens Savenay-Plessé, on s’aperçoit depuis peu, que ponctuellement, généralement le vendredi soir, quand un ou plusieurs automobilistes souhaitent tourner à gauche sur Saint-Michel et qu’ils en sont empêchés par la circulation, une file de véhicules à l’arrêt se crée, la visibilité axiale à la sortie de la Mirtais étant masquée. Cela pose un grave problème de sécurité routière. A notre avis le panneau 50 kilomètres/heure en amont du carrefour doit être abondé d’un manœuvre de tourne à gauche. ● Pouvez-vous nous transmettre, le calendrier de la réalisation du rond point de la Harlière, du nouvel enrobé Porte Estuaire/Thiolais incluse, de la rehausse de la chaussée au niveau de la D3, des routes Saint-Michel / Coutable, du marquage au sol de la signalisation. ● Au carrefour de la Harlière beaucoup de riverains et usagers nous rapportent que le passage Savenay-Plessé dans les deux sens est beaucoup trop rapide et qu’il y a lieu, avant son implantation définitive, de le rectifier afin d’obliger les usagers à ralentir. ● Qu’en est il du futur passage d’une conduite de gaz au niveau du poste détendeur Mirtais ? Notre inquiétude porte sur la concordance des travaux avant le futur revêtement de la D3. ● Nous pensons que la zone à doubler actuelle finit trop près du carrefour la Forge/Hervé, et dans l’autre sens trop près du début de la Mirtais.

René HERAUD Association riverains et usagers de la D3 LA 73 Saint-Michel 44750 Campbon 02 40 56 53 31 06 65 39 95 27


À l'affiche
Posts récents
Par tags
Pas encore de mots-clés.